Stage CAP Accompagnant éducatif Petite Enfance (CAP AEPE) : 16 semaines sinon rien !

stage CAP Accompagnant éducatif Petite EnfanceA compter de Juin 2019, le CAP Petite Enfance est remplacé par le CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance (CAP AEPE). Ce CAP Petite enfance “nouvelle formule” amène son lot de changements : nouvelles épreuves, mais aussi nouvelle façon d’aborder l’expérience professionnelle. Quelles sont les nouveautés de stage CAP Accompagnant éducatif Petite Enfance ? Nos réponses

Vous devez faire 16 semaines de stage CAP Accompagnant éducatif Petite Enfance

C’est la première grande nouveauté : il faut désormais faire 16 semaines de stage CAP Accompagnant éducatif Petite Enfance (à temps plein (35 h / semaine), soit un total de 560 heures) contre 12 semaines de stage CAP Petite enfance auparavant.

Ces stages sont aussi appelés Période de Formation en Milieu Professionnel (PFMP).

Ce changement se décline également concernant les lieux et les durées des stages :

  • ces 16 semaines de PFMP doivent être réparties en au moins 3 périodes distinctes
  • il faut réaliser au minimum 4 semaines de stage CAP Accompagnant éducatif Petite Enfance auprès d’une structure d’accueil collectif d’enfants de moins de 6 ans (Ecole maternelle, EAJE ou ACM)
  • il faut effectuer une stage ou une période de formation professionnelle de 4 semaines minimum dans une structure accueillant des enfants de moins de 3 ans (en EAJE, au domicile d’une assistante maternelle exerçant depuis 5 ans ou plus, dans une Maison d’assistantes maternelle ou auprès d’organisme de services à la personne offrant des prestations de garde d’enfants de moins de 3 ans)
  • au moins 2 x 4 semaines de stage CAP Accompagnant éducatif Petite Enfance doivent avoir lieu l’année de l’examen

Il faut diversifier au maximum les expériences de stage CAP Accompagnant éducatif Petite Enfance

Le référentiel du CAP AEPE conseille d’essayer de “mixer” au maximum les expériences pendant ces 16 semaines de stage CAP AEPE, en faisant si possible 4 ou 5 stages différents.

Par exemple, vous pouvez essayer de faire ces stages :

  • dans des types de structure différents (ex : 1 stage en crèche, 1 stage chez une assistante maternelle, 1 stage en école maternelle, 1 stage en centre de loisirs périscolaire), en alternant collectif et individuel
  • dans des établissements de taille différente (ex : 1 stage en micro-crèche et un stage dans une crèche de 50 berceaux),
  • avec des enfants d’âges différents (ex : 1 stage de garde d’enfants à domicile avec un enfant de 4 ans, un stage en crèche dans la section de tout-petits, un stage en grande section de maternelle, etc)
  • en ayant des rôles et responsabilités différents
  • etc

Vous exercez déjà en tant qu’assistante maternelle, garde d’enfants à domicile ou travaillez en crèche ?

Dans ce cas, il n’est pas nécessaire de faire de stage pour se présenter à l’examen du CAP Accompagnant éducatif Petite Enfance

Il suffit alors de justifier d’une expérience professionnelle en tant que salarié(e) dans le secteur de la Petite Enfance :

  • de 6 mois minimum à temps plein, réalisée au cours de l’année précédant l’examen
  • de 12 mois minimum à temps partiel au cours des 2 années précédant l’examen

Il est possible d’effectuer un des stages CAP Accompagnant éducatif Petite Enfance auprès d’une assistante maternelle

Autre changement introduit pour ce qui concerne la période de stage CAP Accompagnant éducatif Petite Enfance : vous pouvez désormais faire un de vos stages auprès d’une assistante maternelle agréée !

Et c’est une nouveauté intéressante : effectuer ainsi un stage en accueil individuel auprès d’une professionnelle de la petite enfance (et non tout seul ou presque comme lors des stages effectués auprès d’un organisme de services à la personne) permet de diversifier son expérience, et enrichit la pratique du candidat.

Il y a deux conditions pour être accueilli en stage CAP Accompagnant éducatif Petite Enfance auprès d’une assistante maternelle :

  • celle-ci doit avoir obtenu son agrément d’assistante maternelle depuis au moins 5 ans (et avoir réellement exercé pendant ses 5 ans)
  • elle doit avoir validé l’épreuve EP1 du CAP Petite Enfance, ou l’EP1 et l’EP3 du CAP Accompagnant éducatif Petite Enfance, ou être titulaire du diplôme d’auxiliaire de puériculture ou d’un diplôme Petite Enfance de niveau III minimum.

Le rapport de stage disparaît au profit de fiches synthèse

Dernière évolution de taille avec ce nouveau CAP de la petite enfance : le rapport de stage disparaît !
2 fiches synthèse le remplacent (sauf candidats évalués en contrôle continu) :
  1. l’une relative à la réalisation d’un soin au quotidien
  2. l’autre relative à l’accompagnement de l’enfant dans ses découvertes et apprentissages.
Ces deux fiches devront s’appuyer sur l’expérience acquise lors des stages CAP Accompagnant éducatif Petite Enfance.
Elles détaillent pour chacun des deux sujets le contexte de l’intervention, et la description de l’activité.
Vous présenterez ces deux fiches synthèses au jury lors de l’oral de l’épreuve EP1 du CAP Accompagnant éducatif Petite Enfance.
De plus, ces stages sont aussi primordiaux afin de réussir l’épreuve écrite de l’EP2 du CAP Accompagnant éducatif Petite Enfance. Cette épreuve est un écrit qui présente des situations concrètes que l’on peut rencontrer dans des structures d’accueil d’enfants de moins de 6 ans. Avoir exercé dans ce contexte permet de répondre plus facilement à ces questions !