5 façons de préparer le CAP Accompagnant éducatif Petite enfance : à chacun la sienne !

Certains lycée professionnels permettent de préparer le CAP Petite Enfance

Certains lycée professionnels permettent de préparer le CAP Petite Enfance

Il existe 5 façons différentes de préparer le CAP Petite Enfance.

A vous de trouver celle qui vous convient :-), selon que vous êtes un jeune ou un adulte, étudiant ou déjà salarié, que vous avez une expérience professionnelle dans le secteur de la petite enfance ou non, …  

Le CAP Petite Enfance peut en effet se préparer dans un lycée, en alternance, dans un centre de formation continue, via une formation à distance ou par la VAE (validation des acquis de l’expériences).

Chacun de ces choix offre bien évidemment des avantages et des inconvénients… Petite revue de détail.

Vous êtes dans le système scolaire ? Vous pouvez préparer le CAP Petite Enfance dans un lycée, ou en alternance via l’apprentissage

Préparer le CAP Petite Enfance dans un lycée permet de bénéficier des vacances scolaires

Le CAP Petite Enfance peut se préparer, si l’on est jeune, dans un des 150 lycées professionnels publics ou privés, dépendant du ministère de l’Education nationale ou du ministère de l’Agriculture, ou encore dans une école privée hors contrat avec l’Etat.

La scolarité dure deux ans après la classe de 3ème ou un an après un BEP, un premier CAP ou un bac. Cette formation longue permet de prendre son temps pour assimiler les savoirs et compétences.

Les élèves qui préparent l’examen au lycée professionnel doivent effectuer 16 ou 24 semaines de stages CAP Accompagnant éducatif Petite enfance dans des établissements accueillant des enfants de moins de 6 ans. Pendant ces périodes, l’élève est considéré comme un stagiaire et non comme un salarié. Il doit rédiger deux fiches d’activité qui seront présentées devant un jury et/ou validées en contrôle continu (épreuve EP1 du CAP Accompagnant éducatif Petite enfance AEPE).

L’avantage par rapport à d’autres formes de préparation du CAP Petite Enfance est que le candidat en multipliant les stages dans divers organismes pourra avoir des expériences très différentes. Toutefois ces stages sont courts, les responsabilités confiées au stagiaire seront donc limitées.

L’autre avantage est qu’il n’y a pas d’examen dans ce cas, les notes provenant du contrôle continu la plupart du temps.

Préparer l’examen par l’apprentissage permet de financer plus aisément la formation

Il est possible aussi de préparer le CAP Accompagnant éducatif Petite enfance en alternance, après avoir signé un contrat d’apprentissage.

La formation dure dans ce cas, comme pour une préparation au lycée, deux ans après la 3ème ou un an après un BEP, un premier CAP ou un bac. La préparation à l’examen se fait alors 35 semaines par an dans l’entreprise (un établissement de la petite enfance : crèche, centre de loisirs, école maternelle, …) et 12 semaines par an dans un centre d’apprentissage.

Un des avantages de ce choix est que l’élève apprenti perçoit un salaire, qui lui permet de financer cette formation au CAP Accompagnant éducatif Petite enfance. De plus le temps passé dans la structure petite enfance lui permet de mettre en pratique directement la théorie apprise en classe, et d’acquérir une réelle expérience professionnelle qui l’aidera à trouver un emploi plus tard. Enfin le support du tuteur tout au long de l’apprentissage est un atout réel pour réussir son examen !

Bien sûr, cette option présente aussi des inconvénients : il faut être très motivé pour trouver une entreprise qui accepte un apprenti, les places sont rares. De plus l’alternance entre les cours et le travail en entreprise peut être réellement fatigante, d’autant plus que l’apprenti ne bénéficie pas des vacances scolaires.

Bref une solution très intéressante pour financer sa formation, mais qui doit être bien réfléchie !

Vous êtes salarié-e ou chômeur-se ? Il existe aussi plusieurs solutions pour préparer l’examen du CAP Accompagnant éducatif Petite Enfance.

Une majorité de candidats au CAP Petite enfance passe par la formation professionnelle continue

La formation professionnelle permet de préparer le CAP Petite Enfance

La formation professionnelle permet de préparer le CAP Accompagnant éducatif Petite enfance

La voie de la formation professionnelle pour préparer le CAP Accompagnant éducatif Petite enfance convient aux employés en reconversion professionnelle ou aux chômeurs.

Le diplôme se prépare dans ce cas en moins d’un an dans des centres de formation payants comme les Greta, ou dans des associations ou instituts privés. Dans ces centres la formation est dispensée par des professionnels en activité, ce qui est un vrai plus. L’accompagnement de chaque personne est individualisé, afin de garantir les chances de réussite. Et les “élèves” y sont bien plus motivés que dans le cadre scolaire.

La durée et le nombre de stages CAP Accompagnant éducatif Petite enfance à effectuer dans ce cadre dans des établissement de la petite enfance seront différents selon le centre de formation choisi (420h de stage à effectuer au Greta par exemple), et selon l’expérience du candidat dans le secteur de la Petite Enfance.

Cette formation peut être dans certains centres assez coûteuse, et ce sans compter les frais annexes (transport, repas) qui ne manqueront pas de s’y ajouter. Elle peut parfois être financée dans le cadre d’un congé individuel de formation (CIF), du Compte personnel de formation (CPF) ou co-financée par Pôle Emploi, la mission locale ou la CAF.

Evidemment dans ce cadre, les candidats ayant une expérience avec des enfants (professionnelle ou bénévole, en collectivité ou au domicile) sont privilégiés.

Il est aussi possible de se former tout seul, à distance

Il est possible aussi de préparer son CAP Accompagnant éducatif Petite enfance à distance, via Internet, en s’inscrivant auprès d’organismes de formation à distance publics comme le CNED ou privés ou même tout seul, à l’aide de livres sur le sujet.

Vous pouvez dans ce cas travailler à votre rythme et vous organiser comme vous le souhaitez : vous avez jusqu’à 5 ans pour préparer le diplôme (CAP Petite enfance forme progressive). Vous pouvez par exemple choisir de préparer deux épreuves par an seulement.

Comme les autres candidats, vous devrez effectuer au minimum un stage de 16 semaines auprès d’enfants de 0 à 6 ans, sauf si vous avez déjà travaillé ou travaillez encore dans un établissement petite enfance, ou en tant que garde d’enfants à domicile ou comme assistante maternelle.

Les cours à distance peuvent se révéler parfois assez coûteux, notamment lorsqu’ils intègrent quelques journées de formation en “présentiel”, ou un suivi personnalisé hebdomadaire, ou la correction de devoirs. Attention aussi aux coûts cachés, par exemple à la nécessite de prendre un congé sabbatique le temps du stage ou de faire garder ses enfants.

La VAE est destinée aux personnes ayant déjà une expérience professionnelle dans le domaine de la petite enfance

Vous êtes assistante maternelle, ou bien travaillez en halte-garderie depuis plusieurs années ? Le CAP Accompagnant Educatif Petite enfance par le VAE (validation des acquis de l’expérience) est fait pour vous !

Pour préparer le CAP Petite enfance par la VAE, il faut pouvoir justifier (par des fiches de paie par exemple) d’1 année (à temps plein) d’expérience professionnelle (ou bénévole) dans le domaine de la petite enfance.

Pour obtenir le CAP Petite Enfance par la VAE, il vous faut retirer et déposer un dossier détaillé dans le DAVA (Dispositif académique de validation des acquis) et le présenter ensuite devant un jury qui validera tout ou partie de votre diplôme.

Attention : l’accompagnement par les DAVA est optionnel (et recommandé) mais payant, compter 600 à 700 € environ.

Cela peut vous intéresser aussi